Vaccins Covid : dénombrer des effets indésirables

Par le 25 janvier 2022, actualisé le 04 Fév 22.

L'étude des effets indésirables des vaccins Covid est complexe. Les affirmations simplistes et non étayées ont toutes chances d'être fausses.

Sur internet, on trouve des textes relayés des dizaines de fois, qui affirment connaître le nombre de morts ou le nombre d'effets indésirables dus aux vaccins covid. Selon certains, la base de données européenne EudraVigilance signalerait des "millions d'effets indésirables" et "36 000 morts" suite aux vaccins covid (ref. 1,2). Qu'en est-il vraiment ?

Les chiffres publiés ont une valeur limitée

Concernant les vaccins covid, les données de la base Eudravigilance sont publiées dans des rapports de l'agence européenne du médicament, dont les derniers datent du 1er décembre 2021 (ref. 3). Ce retard n'a rien de très étonnant, car ces publications compilent des chiffres provenant de tous les services de pharmacovigilance de l'Union Européenne (sauf parfois l'Irlande du Nord).

Pour l'ensemble de l'Union Européenne, au 1er décembre 2021, les chiffres arrondis sont les suivants :

VaccinsNbre de dosesÉvénements indésirablesMorts
Cominarty (Pfizer / BioNTech)479 millions472 0005 962
Janssen (Janssen / Cilag)18 millions32 000223
Spikevax (Moderna)62 millions109 000588
Vaxzevria (AstraZeneca)69 millions223 0001 303
Total628 millions836 0008 076

Au total, les derniers chiffres d'Eudravigilance mentionnent 836 000 effets indésirables suspectés, dont 8 076 morts pour 628 millions de doses de vaccin, soit 1 mort pour 77 761 injections. Il est clair que le chiffre de 36 000 morts avancé sur internet est un hoax (un canular, une intox).

Ces chiffres souffrent de deux biais. D'abord tous les événements indésirables (et tous les morts) consécutifs à une vaccination ne sont pas mentionnés. Et on ne sait pas quel pourcentage est déclaré ou non déclaré. D'autre part tous les événements indésirables (et tous les morts) déclarés ne sont pas dus aux vaccins : ils sont seulement survenus dans les jours suivants. Et donc, un biais sous-estime le nombre d'effets indésirables et de morts, tandis que l'autre les surestime. Il est impossible de connaître les chiffres réels en s'appuyant seulement sur les déclarations spontanées. Et il est impossible d'en conclure directement, ni que ces vaccins sont sûrs, ni que ces vaccins sont dangereux.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

L'évaluation des effets indésirables des vaccinations est complexe, mais elle est indispensable pour juger des bénéfices potentiels et des risques. Les affirmations non étayées ont toutes chances d'être trompeuses.

Les rapports français de pharmacovigilance

En France, les données sur les effets indésirables sont étudiées par les centres de pharmacovigilance. En fonction des détails cliniques (par exemple âge et antécédents des personnes), chronologiques (par exemple délai entre le vaccin et l'apparition des symptômes), sémiologiques (description des symptômes) et pharmacologiques (propriétés du médicament), l'effet indésirable déclaré est attribué au vaccin ou non. Puis les cas sont étudiés en détail (notamment les cas graves). Pour les vaccins covid, un rapport est publié chaque trois mois pour chaque vaccin en cours d'utilisation (ref. 4,5). Ses auteurs sont sans conflit d'intérêt avec les industriels du médicament. Leurs rapports sont détaillés. Ils discutent de "signaux faibles" à étudier, comme les troubles des règles consécutifs aux vaccinations.

Au 11 novembre 2021, le nombre de cas retenus par ces rapports est le suivant :

VaccinsNbre de dosesEffets indésirablesdont gravesdont morts
Cominarty (Pfizer / BioNTech)80,7 millions67 99917 7481 167
Spikevax (Moderna)11,2 millions15 1232 754105
Total93 millions83 12220 5021 272

Cette évaluation aboutit à 1 mort pour 73 113 doses de vaccins, très proche de l'évaluation européenne.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Une approche américaine

Des auteurs américains ont effectué des synthèses d'études sur la fréquence de différents événements indésirables (ref. 6). Et ils ont calculé combien on en observerait au bout de 1 jour, de 7 jours et de 42 jours après 10 millions de vaccinations, dans le cas où ces vaccinations ne provoqueraient aucun effet indésirable. Voici quelques uns de ces résultats :

Nombre d'événements indésirables observés après 10 millions de vaccinations,
du simple fait du hasard (chiffres arrondis)
Après 1 jourAprès 7 joursAprès 42 jours
Syndrome de Guillain-Barré (maladie neurologique)0,53,722,4
Péricardite2,114,686,8
Morts d'origine cardiaque543812286
Morts par accident vasculaire cérébral1286516
Morts subites cardiaques271861116
Total des morts (*)23616559932
(*) Le nombre de morts augmente avec l'âge, et quel que soit l'âge, il est plus élevé chez les hommes que chez les femmes

En comparant les maladies observées à ce calcul théorique, on devrait ensuite pouvoir se faire une idée de la fréquence des effets indésirables des vaccinations.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

En résumé

La pharmacovigilance est une science complexe. Se fier à la simple observation conduit souvent à des erreurs d'appréciation. Pour dénombrer correctement les effets indésirables, des études de pharmaco-épidémiologie sont indispensables. Elles demandent du temps et du soin. C'est notamment le cas pour les vaccinations covid.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Article rédigé par Jean Doubovetzky sans conflit d'intérêt, notamment avec les firmes pharmaceutiques, leurs officines de communication, l'assurance maladie et les compagnies d'assurance ou mutuelles. Date de publication : 25 janvier 2022.

Copyright image : Jean Doubovetzky

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Sources

1- "Vaccination contre la COVID-19 : un remède pire que le mal ?" Mise à jour du 14 janvier 2022. Site internet Notre planete info.
2- Verhaeghe E "Nous, non-vaccinés, ce groupe témoin que Big Pharma doit éliminer coûte-que-coûte" 7 janvier 2022. Site internet Le courrier des Stratèges.
3- European Medicine Agency "COVID-19 vaccine safety update, Comirnaty" (6 pages), "COVID-19 vaccine safety update, Covid-19 vaccine Janssen" (6 pages), "COVID-19 vaccine safety update, Spikevax" (6 pages), "COVID-19 vaccine safety update, Vaxzevria" (5 pages), 9 décembre 2021. Site internet EMA. https://www.ema.europa.eu/en/documents/covid-19-vaccine-safety-update/
4- Centres régionaux de pharmacovigilance de Bordeaux, Marseille, Toulouse et Strasbourg "Enquête de pharmacovigilance du vaccin Pfizer – BioNTech Comirnaty Rapport n°19 : période du 27 août 2021 au 11 novembre 2021", 52 pages.
5- Centres régionaux de pharmacovigilance de Lille et Besançon "Enquête de pharmacovigilance du vaccin COVID-19 Vaccine Moderna - AMM européenne conditionnelle délivrée le 06 janvier 2021. Rapport n°16 : période du 10 septembre au 11 novembre 2021", 34 pages.
6- Abara WE et coll. (CDC Covid response team) "Expected Rates of Select Adverse Events following Immunization for COVID-19 Vaccine Safety Monitoring" J Infect Dis 2021 Dec 27 : jiab628. Doi : 10.1093/infdis/jiab628

Rédigé par sans conflit d'intérêt, notamment avec les firmes pharmaceutiques, leurs officines de communication, l'assurance maladie et les compagnies d'assurance ou mutuelles.

CITER: Jean Doubovetzky "Vaccins Covid : dénombrer des effets indésirables" ; 25 Jan 2022 ; site internet Anti Dr Knock (https://anti-knock.fr/blog-actualites/vaccins-covid-denombrer-des-effets-indesirables/)
PARTAGER CET ARTICLE :

Soutenez le travail et l'indépendance d'Anti Dr Knock sur Utip.

Chaque mois, recevez gratuitement les dernières nouvelles d'Anti Dr Knock. Votre email n'est jamais cédé à tiers, vous pouvez vous désinscrire à tout moment d'un clic, un lien étant présent dans chaque envoi à ces fins.