Fabriquer et utiliser du sérum physiologique pour la rhino de l’enfant

Fabriquer son propre sérum physiologique est simple, sans danger et bon marché. Quelques précautions simples sont seulement à prendre.

Sur l’internet, les boites de sérum physiologique coûtent environ 2 à 5 euros. En pharmacie, les prix ne sont sans doute pas très différents. Pour un certain nombre de personnes, ce sont des coûts élevés. Chaque semaine, en consultation, des mères de famille me demandent si je peux prescrire à leurs enfants des « gouttes pour le nez » remboursées par l’assurance maladie à la place du sérum physiologique, qui ne l’est pas. Mais les solutions nasales médicamenteuses remboursées en France ne présentent aucun intérêt dans le traitement des rhinos de l’enfant. Heureusement, fabriquer son propre sérum physiologique est simple et sans danger, car il ne s’agit pas véritablement d’un sérum : il est seulement composé d’eau et de sel.

Des recommandations internationales

On trouve de nombreux sites internet qui expliquent comment fabriquer et utiliser son propre sérum physiologique. Mais quelle est leur fiabilité ? Rassurons nous. De nombreux services hospitaliers pédiatriques (anglo-saxons, canadiens, etc.) donnent des conseils et des recettes, et aussi des services officiels de santé.

Par exemple, un document édité par l’Organisation mondiale de la santé explique qu’on peut tout simplement tremper une compresse (ou un mouchoir de tissu propre) dans de l’eau salée et en faire couler quelques gouttes dans le nez. Le texte précise : « Des recettes exactes, des préparations élaborées et des compte-gouttes ne sont pas nécessaires » .

Un document des Centers for Disease Control (CDC – l’équivalent de la Haute autorité de santé aux USA) donne une recette. Il propose de faire bouillir de l’eau du robinet ou d’utiliser de l’eau en bouteille ou encore d’utiliser un filtre spécial pour éliminer des parasites du nom de Naegleria qui peuvent provoquer des infections du cerveau parfois mortelles. Mais cette amibe vit uniquement dans eaux chaudes des régions tropicales, pas en Europe. Moins de 200 cas ont été recensés en 20 ans. En France métropolitaine et dans le reste de l’Europe, il n’est pas indispensable de faire bouillir ou de désinfecter l’eau courante.

La moitié d’une petite cuillère de sel, environ un quart de litre d’eau chaude ou bouillante (soit un verre à orangeade) :
c’est tout ce dont vous avez besoin.

Une recette particulièrement simple

Concrètement, il suffit de réchauffer (ou de faire bouillir) un quart de litre d’eau (soit un grand verre à orangeade) et de dissoudre dedans environ 2 grammes de sel, c’est-à-dire la moitié d’une petite cuillère (a). On peut aussi prendre un demi-litre d’eau et une petite cuillère. Il n’y a aucun besoin de mesures précises. Une fois le sel dissous, laisser refroidir et mettre dans un récipient fermé : petite bouteille ou pot de confiture. Le sérum physiologique ainsi préparé se conserve au froid (par exemple au réfrigérateur) pendant deux à trois jours. Il suffit de le laisser se réchauffer pendant une demi-heure à température ambiante avant de l’utiliser, pour éviter une sensation de froid désagréable.

a- Le dosage précis du sérum physiologique est de 9 grammes de chlorure de sodium (autrement dit, de sel de cuisine) pour un litre d’eau. Mais dans la pratique, pour humidifier le nez ou nettoyer les croûtes des yeux, une telle précision n’est pas nécessaire.

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

Lire aussi : La rhino de l’enfant: sans gravité ; La rhino de l’enfant: médicaments

– – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –

Article rédigé par Jean Doubovetzky sans conflit d’intérêt, notamment avec les firmes pharmaceutiques, leurs officines de communication, l’assurance maladie et les compagnies d’assurance ou mutuelles

Copyright photo : Jean Doubovetzky

Sources
– Larowe E et coll. « Preparing saline solution ». In : University of Michigan Health System, Michigan, USA. (Mis à jour en octobre 2013): 2 pages
– Centers for Disease Control and Prevention « Sinus Rinsing for Health or Religious Practice » Dernière mise à jour février 2017. 5 pages. https://www.cdc.gov/
– « Saline nose drops » In : World Health Organisation – Department of Child and Adolescent Health and Development « Cough and cold remedies for the treatment of acute respiratory infections in youg children » (WHO/FCH/CAH/01.02) 2001. 43 pages.

CITER: Doubovetzky J "Fabriquer et utiliser du sérum physiologique pour la rhino de l’enfant" ; 06 Nov 2021 ; site internet Anti Dr Knock (https://anti-knock.fr/blog-medicaments/fabriquer-et-utiliser-du-serum-physiologique-pour-la-rhino-de-lenfant/)
Soutenez le travail et l'indépendance d'Anti Dr Knock sur Utip.
PARTAGER CET ARTICLE :