Comparer les médicaments : pas n'importe comment !

L'étude rationnelle des traitements repose sur des essais comparatifs. Mais il faut comparer le nouveau traitement au meilleur traitement qui existe avant lui et pas seulement au placebo. Et utiliser des critères de comparaison qui ont un sens pour les patients. Pour mettre un nouveau médicament sur le marché, il faut démontrer qu'il est plus ... Lire la suite

Pros : Prescrire, mars 2022 : médicaments utiles et inutiles

Chaque mois, la revue indépendante Prescrire passe en revue les médicaments nouvellement commercialisés, ainsi que les nouvelles indications de médicaments déjà sur le marché. Elle en discute les mérites et démérites, par comparaison avec les autres traitements disponibles. Voici les médicaments qu'elle a examinés dans son numéro de mars 2022. POUR LES PROS :L'article qui ... Lire la suite

Pros : Prescrire, fév. 2022 : médicaments utiles et inutiles

Chaque mois, la revue indépendante Prescrire passe en revue les médicaments nouvellement commercialisés, ainsi que les nouvelles indications de médicaments déjà sur le marché. Elle en discute les mérites et démérites, par comparaison avec les autres traitements disponibles. Voici les médicaments qu'elle a examinés dans son numéro de février 2022. POUR LES PROS :L'article qui ... Lire la suite

Choisir un anti-inflammatoire

À dose adaptée, l'efficacité des différents anti-inflammatoires est peu différente. C'est la fréquence et la gravité de leurs effets indésirables qui fait la différence. En 2022, les plus sûrs sont l'ibuprofène et le naproxène. Dans mon dictionnaire des médicaments, plus de cent spécialités sont rangées dans la rubrique "anti-inflammatoires" (a). Mais si les noms de ... Lire la suite

Pros : Prescrire, janv. 2022 : médicaments utiles et inutiles

Chaque mois, la revue indépendante Prescrire passe en revue les médicaments nouvellement commercialisés, ainsi que les nouvelles indications de médicaments déjà sur le marché. Elle en discute les mérites et démérites, par comparaison avec les autres traitements disponibles. Voici les médicaments qu'elle a examinés dans son numéro de janvier 2022. POUR LES PROS :L'article qui ... Lire la suite

Pros : Prescrire, déc. 2021 : médicaments utiles et inutiles

POUR LES PROS : L'article qui suit est complexe, et traite de maladies relativement rares. Il intéressera surtout les professionnels de santé, ainsi que les personnes atteintes par ces maladies et leurs proches. Chaque mois, la revue indépendante Prescrire passe en revue les médicaments nouvellement commercialisés, ainsi que les nouvelles indications de médicaments déjà sur ... Lire la suite

Quatre histoires de placebos ou de nocebos

Même s'ils n'ont aucune activité pharmacologique, les placebos peuvent avoir une action positive (placebo) ou négative (nocebo). Les essais semblent le démontrer, et nombre d'histoires vécues aussi. Les placebos sont des médicaments sans activité pharmacologique : leur contenu est sans action médicamenteuse sur le corps. Ils contiennent par exemple du lactose, de la mie de ... Lire la suite

Traitements : les essais comparatifs sont indispensables

Pour juger de l'efficacité d'une intervention médicale (dépistage, diagnostic, prévention, traitement), les études d'observations sont insuffisantes car souvent trompeuses. Des essais comparatifs bien conduits sont indispensables. On en a de multiples preuves. Les études descriptives sont seulement préliminaires Lorsqu'on cherche à savoir si une intervention médicale est utile, on commence généralement par observer tout simplement ... Lire la suite

Pros : Prescrire, novembre 2021, médicaments utiles et inutiles

Chaque mois, la revue indépendante Prescrire passe en revue les médicaments nouvellement commercialisés, ainsi que les nouvelles indications de médicaments déjà sur le marché. Elle en discute les mérites et démérites, par comparaison avec les autres traitements disponibles. Voici les médicaments qu’elle a examiné dans son numéro de novembre 2021. En France comme dans de ... Lire la suite

Inhibiteur de la pompe à proton + clopidogrel = danger !

Le clopidogrel (a) est un médicament utilisé pour diminuer le risque de caillot sanguin dans les vaisseaux de certains malades cardiaques. Les inhibiteurs de la pompe à proton (IPP) sont utilisés dans le traitement des ulcères de l'estomac et du duodénum, et dans les reflux gastro-oesophagiens. Mais prendre des IPP en plus du clopidogrel diminue ... Lire la suite